UN BASCULEMENT

Une vie peut basculer. Loin de nous l’envie d’être dramatique mais c’est un fait. En 2017, Maxime a été diagnostiqué d’une maladie très rare, la Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA). Maladie plus connue sous le nom de Charcot. Connue par son nom mais méconnue pour ce qu’elle implique sur la vie des personnes qui en sont atteintes. Ce diagnostic ébranle forcément, atteint au-delà de ces symptômes qui perdurent dans le temps. Elle implique un changement de vie, qu’il faut accepter, alors que Maxime est propriétaire d’une boutique de mode, domaine qui le passionne, joue au foot depuis longtemps. Du jour au lendemain, sa vie doit être repensée, sa famille et ses amis s’adaptent pour l’accompagner face à cette épreuve.

L'AMITIÉ:
UN SOCLE FIABLE

À travers ces amis, nous avons appris ce qui était arrivé à Max. Des amis dévoués, généreux qui depuis 2017 continuent d’être présents pour Max. Pas de temps en temps, mais au quotidien. Une amitié de plus de 20 ans, avec notamment le football comme lien. Une amitié qui s'adapta et prit une nouvelle dimension. Geoffroy, Caroline, François, Grégoire, Bruno, Maxime, Clément et Laurent ont depuis mis un point d’honneur à le soutenir dans chaque étape de sa maladie tout en lui permettant de réaliser des projets qui lui tiennent à cœur. C’est ainsi qu’ils sont partis en voyage tous ensemble, notamment dans un pays qui les faisaient rêver de par leur passion commune pour le football: l’Argentine. Et chaque été, les vacances se font en groupe, avec Maxime, pour profiter les uns des autres. C’est une épreuve, cela va sans dire. Une épreuve qui demande une force mentale et une endurance. C’est pour cette raison que ces 8 amis décident de se frotter à une nouvelle épreuve, aussi physique que mentale, celle du marathon de Paris. Un marathon c’est ce qu’ils vivent ensemble indirectement depuis 5 ans, cette course ils vont la vivre pleinement le 3 avril, pour Maxime, pour eux et pour l’ARSLA, une association d'utilité publique qui se mobilise au quotidien pour agir auprès des personnes malades et faire avancer la recherche sur cette très rare maladie. Nous aurons l’occasion dans un prochain article de vous parler plus en détails des actions menées par l’association.

COURIR
POUR LEVER DES FONDS

Pour 7 d’entre eux, ce sera le premier marathon. Comme pour chacun, ce jour-là est marqué par une force inexpliquée qui permet à des dizaines de milliers de coureurs de parcourir ces 42.2 kilomètres. La force ils sauront la puiser à travers leur objectif, la cause pour laquelle ils courent et pour retrouver sur la ligne d’arrivée leur ami Max, qui les attendra, fier avec l’envie de partager ce moment de joie et de dépassement avec eux. Tout au long de ce mois nous allons vous documenter cette préparation, vous présenter ce groupe d’amis et faire tout ce que nous pouvons pour lever un maximum de fonds pour l’association ARSLA.

DES ÉMOTIONS
INDÉLÉBILES

À travers cette histoire, nous avons à coeur de montrer que la course à pied est également un excellent chemin vers la générosité. Outre cette histoire, de nombreuses personnes courent le marathon pour des causes. Mais ce que vivent Max et ses amis, c’est surtout une belle histoire d’amitié, que la magie du marathon vient confirmer. Une amitié positive, optimiste à laquelle nous sommes fiers de nous associer. Un défi qui montre que même quand les circonstances se compliquent, on peut garder la tête haute, vivre et faire vivre des émotions fortes pour soi même et pour les autres. Des émotions indélébiles.