PARTAGER, SE DÉVOILER

En commençant cette aventure, je savais que j’allais devoir me mettre en avant. Nous vivons dans un monde habitué à cela, où beaucoup recherche la gloire même passagère via les réseaux sociaux. Je n’ai aucun jugement de valeur là dessus. Mais je ne peux que confier qu’il n’est pas évident de partager quotidiennement son parcours. Il m’est plus aisé de le faire sur certains bons moments, ceux qui ont suivi la réouverture des terrasses notamment, que ceux évoquant les doutes, les peurs et difficultés que représentent ce challenge et le début de préparation qui en découle.

PARTAGER
POUR "INSPIRER"

Si je me suis lancé dans ce défi, c’est d’abord pour moi, pour me prouver des choses, pour assainir aussi ma relation avec certaines mauvaises habitudes qui étaient les miennes en les troquant pour tous les bénéfices qu’offrent la pratique de la course à pied et la réalisation d’un tel objectif. 
Je le fais aussi avec Quatorze et Asics pour avoir une caisse de résonance qui permet à ceux qui ont connu des difficultés -celles de la vie tout simplement- ceux qui ont peur de se lancer, prouver, démontrer que l’on peut y arriver avec une bonne méthode, de la régularité et de l’envie. Les deux drivers, intrinsèque et extrinsèque, ont autant d’importance pour moi dans cette quête. 
Pour « inspirer », pour démontrer ce que je cherche à faire, il convient de partager, écrire, expliquer, montrer davantage. Se mettre à nu en quelque sorte.

INTENSIFICATION
DU PARTAGE

Jusqu’à présent je l’ai fait sans aucune difficulté sur les différents épisodes que nous avons sortis. J’en profite pour confesser que se voir en surpoids, en souffrance dans ces vidéos n’est pas chose aisée mais c’est transparent, réel et finalement cathartique. Nous sommes à l’aube du début de la préparation spécifique du marathon. Une préparation qui va durer 12 semaines. Nous reviendrons dessus à la fin du mois de juillet lors de la diffusion de l’épisode 4. Ce début de préparation spécifique, accompagné d’un coach, d’un programme d’entraînement et surtout de ma meilleure volonté et de ma nouvelle amie -la discipline- va marquer un tournant dans cette aventure. Nous allons passer d’un schéma où je vous ai partagé quelques billets de blog et les épisodes à un schéma structuré où vous pourrez suivre quotidiennement mes entraînements détaillés.

Chaque début de semaine je partagerai mon programme d’entraînement que vous pourrez suivre et adapter à votre niveau si vous le souhaitez. Et chaque séance sera détaillée, avec la création de contenus adjacents. Une véritable mise à nue, qui j’espère vous plaira, mais au-delà de ça vous apportera de la valeur et de la motivation notamment à travers le programme d’entraînement que je vais suivre. Une véritable mise à nu aussi, car je publierai mes allures, mes séances - avec appréhension probablement, car quand on pèse un peu moins de 100 kilos, le coeur s’emballe vite et l’allure est lente (j’ai commencé l’aventure à 109kg donc une progression existe). Il faudra donc faire fi de la peur du jugement, des moqueries et rester concentré sur l’objectif final qui est si beau et motivant. Courir le marathon, profiter de chaque minute, même celle qui rimeront avec souffrance. J’ai hâte de partager tout cela avec vous et je vous remercie pour le soutien que j’ai reçu et les commentaires bienveillants depuis le lancement de Reset. Nous rentrons dans la phase la plus forte ! À très vite